FANDOM


Ligne 31 : Ligne 31 :
   
 
Le coeur du réacteur est un ''Fissionator 1952 Slow-Fission Reactor''. La centrale a souvent été en fusion, mais a très souvent évité la catastophe grâce à la chance aveugle d'Homer.
 
Le coeur du réacteur est un ''Fissionator 1952 Slow-Fission Reactor''. La centrale a souvent été en fusion, mais a très souvent évité la catastophe grâce à la chance aveugle d'Homer.
  +
  +
La sécurité de la centrale est peu fiable, puisqu'un  un espion albanais de 10 ans déguisé en correspondant étranger appelé [[Adil Hoxha|Adil]] y a pris des photos et des informations simplement en demandant à Homer de le faire visiter. Plusieurs fois, les Simpson ont eût la possibilité d'entrer dans la centrale sans autorisation, notamment grâce à des clés cachées sous de faux cailloux (et même une fois visibles de l'intérieur ([[L'espion qui venait de chez moi]])).
  +
==Disposition==
  +
===Secteur 6-F===
  +
C'ést un secteur qui a été mentionné une fois par [[Charles Montgomery Burns|Mr. Burns]] dans l'épisode [[20x10|Prenez ma vie, je vous en prie]] qui est un meilleur secteur que le secteur 7-G avec un salaire plus élevé. [[Chip Davis]] était décrit comme "la vie du secteur 6-F" mais est mort avant l'épisode [[Quatre regrets et un enterrement]].
 
[[Catégorie:Lieux]]
 
[[Catégorie:Lieux]]

Version du août 10, 2016 à 21:48

La Centrale Nucléaire de Sprinfield est une centrale nucléaire composée de 2 réacteurs à eau pressurisée. Elle appartient à Mr. Burns et est la principale source d'énergie de la ville.
Springfield Nuclear Power Plant Tapped out

La centrale vue dans le jeu Les Simpson : Springfield

Fondateur

Propriétaire

Employés

et plusieurs autres..

Anciens employés

Description

La centrale est connue pour être mal entretenue, en grande partie à cause de l'avarice du propriétaire Mr. Burns et de l'incompétence du responsable de la sécurité Homer Simpson. Une inspection surprise a trouvé 342 violations de la règlementation de la sécurité avec une estimation de 56 millions de dollars pour mettre aux normes la centrale, ce que Mr. Burns refuse de faire.

Les violations de la sécurité les plus visibles sont les rats lumineux présents dans les murs de la centrale, les tuyaux et containers avec des fuites de déchêts nucléaires, le dépôt de déchêts radioactifs dans une aire de jeux pour les enfants, du plutonium utilisé comme presse-papier, des tours de refroidissement fissures (réparées dans un épisode avec un morceau de chewing-gum), des squelettes dans la cave, le fait que les compteurs Geiger (pour mesurer la radioactivité) s'affolent dans tout le périmètre de la centrale, des gyrophares rouges clignotants indiquant une alerte ignorés par les employés, et la création d'espèces mutantes comme le poisson à 3 yeux et une terrifiante araignée géante. Les sorties de secours sont simplement peintes sur les murs.

Le coeur du réacteur est un Fissionator 1952 Slow-Fission Reactor. La centrale a souvent été en fusion, mais a très souvent évité la catastophe grâce à la chance aveugle d'Homer.

La sécurité de la centrale est peu fiable, puisqu'un  un espion albanais de 10 ans déguisé en correspondant étranger appelé Adil y a pris des photos et des informations simplement en demandant à Homer de le faire visiter. Plusieurs fois, les Simpson ont eût la possibilité d'entrer dans la centrale sans autorisation, notamment grâce à des clés cachées sous de faux cailloux (et même une fois visibles de l'intérieur (L'espion qui venait de chez moi)).

Disposition

Secteur 6-F

C'ést un secteur qui a été mentionné une fois par Mr. Burns dans l'épisode Prenez ma vie, je vous en prie qui est un meilleur secteur que le secteur 7-G avec un salaire plus élevé. Chip Davis était décrit comme "la vie du secteur 6-F" mais est mort avant l'épisode Quatre regrets et un enterrement.

* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .