FANDOM


Épisode
Références
Gags
Apparitions
Galerie
Script
Crédits
L'Espion qui venait de chez moi
Un clown à l'ombre
Une soirée d'enfer

Références culturellesModifier

  • Le titre du reportage de Springfield actualités, The Day the Laughter Died (Le jour où le rire est mort), fait référence à The Day the Music Died (Le jour où la musique est morte).
  • Les magazines Timely et Newsweekly sont des parodies des magazines Time et Newsweek.
  • Le personnage de Krusty le clown est inspiré du clown Rusty Nails.
  • Krusty est né à Tupelo dans le Mississippi, une référence au lieu de naissance d'Elvis Presley. De plus, le titre du premier épisode d'Itchy et Scratchy, Burning Love, fait référence à une de ses chansons.
  • Les gens brûlent des objets représentant Krusty comme cela avait été fait avec les Beatles quand John Lennon avait affirmé qu'ils étaient plus connus que Jésus.
  • On peut entendre la musique de la série télévisée Mission impossible quand Bart et Lisa commencent leur enquête au Kwik-E-Mart.
  • La revue littéraire de Springfield est une parodie de The New York Review of Books (la revue littéraire de New York).
  • Tahiti Bob chante la musique Every Time We Say Goodbye de Cole Porter à la fin de son émission.
  • Dans son émission, Tahiti Bob parle d'une suite inexistante du livre L'homme au masque de fer : La mort d'un titan.
  • Juste avant que Bart annonce qu'il a résolu le mystère, Tahiti Bob parle d'une école de pensée qu'ils appelaient le stoïcisme.
  • La réplique de Tahiti Bob quand il se fait arrêter (« Et je m'en serais très bien sorti sans ces morveux qui se mêlent de tout. ») ressemble à celle que disent souvent les imposteurs arrêtés à la fin des épisodes de la série télévisée Scooby-Doo.
  • Itchy & Scratchy est une version violente parodique du dessin animé Tom et Jerry.
  • L'intrigue de cet épisode ressemble beaucoup celle d'un épisode de Garfield et ses amis dans lequel Binky le clown est arrêté pour vol.
  • Lorsque Krusty rentre dans le tribunal, son numéro de détenu est le A113, ce code est souvent utilisé par Brad Bird comme easter egg dans ses films comme dans Toy Story, où la plaque d'immatriculation de la mère d'Andy est A113.
  • Krusty le clown rigole comme Woody Woodpecker
  • Le fait que Krusty soit illettré semble contradictoire, plusieurs scènes le montrant en train de lire. De plus, à la fin de l'épisode, Bart reçoit un poster où il est écrit « To my best pal Bart, love Krusty » (« À mon meilleur ami Bart, de Krusty ») signé par Krusty, mais comme dans Bart devient célèbre ou Une fille de clown, soit il signe avec un K, soit il demande à un autre de signer à sa place.
  • Dans son émission, Krusty dit souvent la réplique « J'y suis pour rien ! » Pourtant, Bart devient célèbre dans l'épisode Bart devient célèbre avec la réplique « J'ai rien fait ! » qui est très ressemblante (dans les versions originale et québécoise, c'est exactement la même phrase).
  • Dans la version québécoise de cet épisode, Itchy_et Scratchy s'appelaient respectivement Pipique et Gratte. Il disent dans le générique "ils frappent ils tapent, ils tapent ils frappent ils tapent, bang bang bang et tape tape tape voici Pipique et Gratte".

NotesModifier

  • Le gag du canapé est le même que celui de l'épisode 6 : Ste Lisa Blues.
  • Dans la version française, quand le chef Wiggum arrête Krusty à son domicile, il est doublé par Gilbert Levy mais dès la scène suivante, c'est un autre comédien, Michel Modo, qui le double. Par la suite, Michel Modo deviendra la voix du chef Wiggum jusqu'à son décès en septembre 2008.
  • Dans cet épisode, Krusty ne fait pas partie de la même chaîne de télévision que Kent Brockman.
  • Le journaliste s'appelait au début Kurt Brockman, par la suite il s'est appelé Kent.

ErreursModifier

  • Dans la version québécoise, quand Krusty demande à la petite Britanie de mettre Sideshow Bob dans le canon, Bob est censé faire avec son sifflet un bruit mécontent.

Voir aussiModifier

Références de la Saison 1
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .